Festival de Salzbourg

Trois brefs opéras réunis par la musique de Puccini et par la dramaturgie inédite du metteur en scène Christof Loy : au Festival de Salzbourg, ce spectacle en trois temps offre une vision renouvelée du triptyque de Puccini. 

C’est d’abord, avec Gianni Schicchi, la terrifiante cupidité d’une famille, puis, avec Il Tabarro, la jalousie mortifère d’un couple qui se défait, enfin, avec Suor Angelica, la solitude tragique d’une femme, pauvre âme perdue dans une douleur plus grande qu’elle. Tout est bâti autour d’une chanteuse comme on en rencontre peu, une femme à la personnalité exceptionnelle et à la voix qui dit l’intensité que son jeu inscrit, Asmik Grigorian. Chaque mot, chaque son, chaque inflexion du chant font d’Asmik Grigorian une sorte de brasier – que la proximité, l’intimité qu’offre le film accentue ! 

Dirigé subtilement par Franz Welser-Möst à la tête du Philharmonique de Vienne, ce Triptyque, porté par une direction d’acteurs d’une rare précision, offre ce que le Festival de Salzbourg a su offrir de meilleur ces dernières années.

Jeudi 18 avr - 19h30

3H48 DONT 2 ENTRACTES DE 20MIN